Ambiance

Dimanche en fin de matinée, vacarme assourdissant dans ma rue : slogans scandés, rythmes accentués de coups de sifflets, rotors d’hélicoptères…Je me précipite sur la terrasse, caméra en main : une foule clamant ses revendications a pris possession de la calle Alcalà. Tous, ou presque, sont en blanc – blouses blanches, coiffes blanches – et promènent des banderoles : “La salud ¿a qué precio?”. Mêmes les chiens ont des bandages blancs autour du ventre et préviennent les passants : “Je suis sur le point de mordre !”. Beaucoup de croix rouges sur tout ce blanc. Du haut de ma terrasse, je suis aux premières loges. Je décide de filmer car je veux L’AMBIANCE.   Y compris le bruits des camions-balai et des aspirateurs qui effacent toutes traces de cette colère hospitalière en fin de cortège…

J’ai déjà un bon titre pour mon petit film.

Advertisements
This entry was posted in Politique, Quotidien and tagged , . Bookmark the permalink.